On prend l'air

Mourvilles-Hautes

« Encore un village paumé dans le Lauragais ?! ‘Sont pas possibles au Kaouchou, j’arrête de les lire. » Eh ben le Lauragais, ce sont de grands espaces avec des petits villages au milieu, et y’en a PLEIN qu’il ne faut pas oublier car ce sont des merveilles. Voilà.

Celui d’aujourd’hui s’appelle Mourvilles-Hautes, et il se situe à la limite de l’Aude, toujours dans le Lauragais (vous l’avez peut-être vu venir). Mourvilles-Hautes, ça me rappelle un peu ces petits villages qui existent sur les plateaux dans la haute vallée de l’Aude, que je connais bien. Le village est bâti comme un enceinte pour résister aux éléments, contre une colline, et tout en pierre. Du coup, vu qu’il est traversé par une route unique, en plus des grandes constructions en long type fermes, on se croirait vraiment à la montagne alors qu’on est en plaine.
Le point d’intérêt majeur, c’est l’église Sainte-Madeleine (fermée au moment de notre visite) et la place autour, mais il y a aussi un beau point de vue derrière le cimetière, et des belles maisons de chaque côté.

Le village semble sorti de terre, tel un bastion au milieu des étendues cultivées du Lauragais.

 

Tags:

8 thoughts

Laisser un commentaire